Skip to main content

ljl

pkpk

  • La Rédaction
  • 16, Dec 2018

Les ressources naturelles de la Côte d'Ivoire sont très convoitées

La reprise des exportations risque de prendre plusieurs semaines.

Le calme est loin d'être revenu à Abidjan, mais les exportateurs de cacao sont déjà dans les starting-blocks pour reprendre le business. Un porte-parole du négociant Cargill déclarait mardi que sa société attendait des « clarifications des autorités à propos du redémarrage des exportations » de cacao, et « que l'élément clé pour cela reposait sur le redémarrage du système bancaire ».

La compagnie française CMA-CGM, troisième opérateur mondial de porte-containers, très présent en Côte d'Ivoire, a de son côté déclaré qu'un de ses bateaux arriverait dans le pays dès le 18 avril, tandis qu'un navire de l'affréteur Maersk est attendu à Abidjan pour une livraison de cacao. Car les entrepôts des zones portuaires d'Abidjan comme ceux de San Pedro sont engorgés. Tant et si bien qu'une partie des milliers de tonnes de cacao qui attendent de sortir du pays ne seraient pas conservées dans les règles de l'art, c'est-à-dire à l'abri de l'humidité.

Un souci qui n'est toutefois pas prioritaire pour les acheteurs, tant l'urgence est le retour à la normale des exportations. « On doit attendre le retour des dockers dans les ports, mais aussi la sécurisation des principales villes pour que les intermédiaires reviennent », assure un spécialiste. Production réduite Les enjeux de logistique concernent toutes les matières premières exportées. Le pétrole et ses produits raffinés représentent des revenus quasiment aussi importants que le cacao, selon l'évolution des cours.

Selon l'AIE, la Côte d'Ivoire exportait 39 millions de barils par jour en 2010. Aujourd'hui, cette production a été réduite de trois quarts, en raison du départ d'une partie des expatriés exploitant les champs off-shore. Parmi les autres ressources, des stocks importants de café, de coton, et de caoutchouc devraient, dans les prochaines semaines, apaiser les marchés internationaux très tendus de ces ressources végétales.

A221.NET